L’increvable : un lave linge en kit fait pour durer

Face à l’obsolescence programmée, la relève s’organise et parfois, la solution vient des utilisateurs qui mettent, eux mêmes, la main à la pate…

Conçu par Julien Phedyaeff, un jeune designer français, L’increvable est la belle et longue histoire d’un lave linge qui à prévu de vivre 50 ans, au moins.

A l’heure du tout jetable et des pannes quotidiennes, cette machine à laver en kit primée par l’Observeur du design 2015, offre des promesses d’un avenir durable et économique.

C’est dans les couloirs de l’ENSCI-Les Ateliers qu’est né ce projet d’études avec beaucoup d’avenir.Il consiste en une machine à laver livrée en kit et connectée, dont les composants sont assemblés par l’utilisateur lui même afin de lui permettre de tisser des liens avec l’objet et de comprendre son fonctionnement.

Grâce à une interface connectée, l’Increvable peut participer à cette relation entre la machine et l’utilisateur en communiquant sur ses besoins en cas de panne et en mettant des notices à disposition de l’humain qui doit pouvoir l’entretenir. Fait pour durer, l’increvable se veut atemporelle et pourrait recevoir différents types de composants même s’ils évoluent au fil des années. La maintenance de l’objet est possible grâce à l’aide des internautes et à la documentation ouverte au sujet des différentes pièces de l’appareil.

Le concept de l’increvable propose une alternative à l’obsolescence programmée et pourrait se décliner sur divers appareils « stables » de la maison, à savoir dont la fonction et le contenu évoluent peu sur des décennies.

Aucun prix n’a été annoncé pour l’instant pour ce lave linge façon ikea et sa commercialisation n’est pas encore prévue.

increvable2

Concept-increvable