Test : Parrot flower power

Voici maintenant un bon mois que l’on m’a offert cet objet, à première vue à l’apparence douteuse, mais qui s’avère être plutôt pratique.

Le Flower power du fabriquant Français (et touche à tout) Parrot, est une sonde que vous plantez dans le pot de n’importe quelle plante, afin d’en analyser ses besoins. Pour un test, je l’ai placé dans ce qui me semblait être la plante qui mérite le plus d’attention dans l’appartement, le citronnier.

 

Présentation et installation

Après déballage et avoir inséré la pile dans votre flower power, vous devez télécharger l’appli pour votre smartphone, seul support vous permettant de suivre de près le rapport de la sonde par l’intermédiaire d’une connectivité bluetooth. Une fois cela fait, vous n’avez plus qu’à ajouter une nouvelle plante. L’élément important dans cette phase est de sélectionner une « fiche plante » dans la base de données de l’appli. Cela permettra au flower power de comparer l’analyse de votre plante avec les besoin réels théoriques, et de vous avertir en cas de manque, ou problème.

Flower power

Dans cette étape, vous avez également la possibilité d’ajouter une photo, lui donner un surnom (Michel, par exemple), et surtout préciser si votre plante se trouve en intérieur, ou en extérieur. Notez que vous pouvez à tout moment modifier ces paramètres. Ce que j’ai fait lors des beaux jours en déplaçant le citronnier sur le balcon.

Lancez la synchronisation, et vous n’avez ensuite plus qu’à le planter directement dans la terre. Evitez bien évidemment de le mettre trop près du tronc de votre arbre/plante, au risque d’endommager les racines de ce dernier.

 

Analyse

Deux types de résultats sont possibles. Soit une analyse en temps réel, soit un graphique vous permettant de comparer les derniers résultats avec ceux des journées, semaines, et mois précédents.

Flower power parrot

Les 4 besoins vitaux pour votre plante sont présents. L’eau, l’engrais, la température et la luminosité. Ce sont ces 4 paramètres qui vont évoluer au court du temps, vont être analysés, et permettrons à l’application de vous prévenir par une notification du besoin d’une intervention. Ce qui arrivera régulièrement, en particulier si votre plante à un besoin important en eau.

Vous avez ainsi 3 seuils : Le manque, l’état correct, et la surdose. Sachez cependant que je ne suis jamais arrivé au dernier.

photo 4

Pour le citronnier, les deux principales notifications ont été : Arrosez et déplacez votre plante dans un endroit plus ensoleillé. Il faut dire qu’à Paris, le problème de luminosité est bien présent 🙂 . Après, ce ne sont que des conseils, libre à vous de les appliquer ou pas selon les cas. En effet, pour le manque de lumière, je n’ai jamais tenu compte de l’avertissement, les choix d’emplacements dans l’appartement étant très limités. Et il faut tenir compte que nous étions au mois de Février/Mars, avec donc des durées d’ensoleillement très courtes et un temps pas vraiment printanier.

 

Conclusion

Après plus d’un mois d’utilisation, j’en conclue que ce capteur est indispensable aux personnes souhaitant avoir une plante chez soi, mais qui se l’interdise, car non assidues en ce qui concerne l’arrosage. Car c’est sur que grâce à la connectivité bluetooth, les notifications servent réellement de pense-bête, et il est très difficile de passer à côté.

L’autre utilisation que je vois serait pour les personnes propriétaires d’une plante rare, ou chère, ou qui demandent un suivi important. Certaines espèces ont en effet besoin d’un suivi quotidien et précis. Le fait d’avoir des graphiques avec les dosages exacts peut être utile pour des plantes très fragiles.

Les défauts sont plutôt évidents. Le principal étant la connectivité bluetooth. C’est bien, mais limité. En effet, lorsque vous rentrez chez vous le soir, votre téléphone se synchronise avec le Flower power et vous indique aussitôt si vous avez besoin d’y jeter un oeil. La fonction parfaite, aurait été que l’appareil se synchronise avec le réseaux wifi de votre maison, afin de pouvoir consulter depuis l’extérieur si votre plante manque de quelque chose. L’exemple typique est lorsque vous êtes en vacances, il aurait été extra de pouvoir jeter un oeil aux graphiques, et d’avertir un voisin ou ami de passer remettre de l’eau ou d’agir à votre place.

L’ultime feature que j’aimerai lier à cette sonde, c’est de pouvoir piloter un arrosage automatique. Toujours dans le cas où l’on est absent, il aurait été top de pouvoir programmer un arrosage régulier, lié à un système d’arrosage, ou à une bouteille d’eau vissée sur le capteur.

Malgré tout, j’ai quand même pu voir que je ne mettais absolument pas assez d’engrais à ma plante, et j’ai compris du coup pourquoi certains de mes jeunes citrons tombaient et n’arrivaient jamais à maturation. Aujourd’hui tout vas bien, surtout avec le printemps, j’espère m’en servir afin de veiller au mieux à son état.

 

Les qualités du Flower power :

– Notifications sur smartphone

– Remontée des 4 besoins vitaux de toute plante

– Alertes précises

 

Les défauts :

– L’impossibilité de consulter l’état de la plante à distance (bluetooth)

– la vue temps réel qui à un peu de mal à se lancer par moment (correction dans une prochaine mise à jour du firmware?)

– Le prix (une cinquantaine d’euros)

 

Le site de présentation du produit